Yessis n Teryel

Amuggar n Teqbayliyin - Forum des femmes kabyles


    lettre d'un autonomiste à la femme kabyle

    Partagez
    avatar
    louisa
    Admin

    Nombre de messages : 262
    Date d'inscription : 02/01/2007
    11092007

    lettre d'un autonomiste à la femme kabyle

    Message par louisa

    Azul,

    Voici une lettre d'un autonomiste kabyle pour la femme kabyle. Je m'attendais à trouver une analyse si ce n'est exhaustive du moins assez sérieuse. Que de la prose!

    Pire, ses idées sur l'émancipation de la femme kabyle sont aussi confuses que sur l'autonomie de la Kabylie.
    Les bons sentiments ne changent rien aux réalités têtues. Quand est-ce que nos zotonomistes le comprendraient?

    Lisez, ça a le mérite d'être!

    http://www.kabyle.com/Lettre-d-un-autonomiste-a-la-Femme,12485.html

    Louisa


    _________________
    «Je cherche des géants et je ne trouve que des hommes, me disait jadis une amie.» Le Deuxième Sexe. Simone de Beauvoir.
    Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

    Message le Mar 11 Sep - 22:42 par rrigh-tent

    il rend sa tache encore plus difficile. En plus d etre kabyle, il rajoute le critere qu elle soit autonomiste :-). Point de vue d un homme. Qu en est il de la femme autonomiste. Je pense qu elle sera autonome en son choix.. choisirait elle un kabyle.... autonomiste ?
    cela m a fait sourire... mais un amour autonome... c est tres beau... je parle d un amour autonome a deux.

    bah... c est un essai de prose... fort defendable.
    je crois deviner qui est l auteur... mais je le garde pour moi.

    R.
    avatar

    Message le Jeu 13 Sep - 5:50 par louisa

    Cher Rrigh-tent,


    Si tu parles de l'auteur de l'article, il est mentionné en bas de l'article justement: Arezki Bakir.

    Le hic, c'est justement qu'il s'agisse de prose, venant d'un nom qui s'associe à la réflexion sur la Kabylie...

    Quant on verse dans la prose sur les sujets de société, je fais violence à ma fibre lyrique et m'en méfie un peu. Ça me rappelle tous les discours populistes, négationnistes et antiprogressistes qui polluent le débat public en Algérie.
    Écoute un peu les «islameux» parler de la condition de la femme: à certains d'entre eux, on confierait sa femme sans réfléchir! tellement ils usent de formules lyriques....et dont la pensée est simplement sexiste et archaique!

    Je ne dis pas que ce Bakir est de cette veine, mais je suis toujours stupéfaite d'entendre nos «politiciens» kabyles avoir un langage clair, dur, articulé, bref politique quand il s'agit de toutes sortes de sujets. Sauf concernant la femme: là ils se ramollissent tous....Pourtant, à voir la condition de la femme chez nous, y a de quoi durcir son discours!

    Bien à toi,

    L.

    Message  par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 19 Sep - 5:42