Yessis n Teryel

Amuggar n Teqbayliyin - Forum des femmes kabyles


    Yya-d ma ttedud, Zimu

    Partagez
    avatar
    louisa
    Admin

    Nombre de messages : 262
    Date d'inscription : 02/01/2007
    15092007

    Yya-d ma ttedud, Zimu

    Message par louisa

    Azul,

    A Yad ma ttedud, a nexdem laadjub...

    Une chanson simple, belle, subversive sur la place de l'amour, dans la société kabyle....
    Paysages de Kabylie, illustration écrite en kabyle, symbolique agréable, références culturelles présentes (si moh u m'hand): du beau travail, à valeur pédagogique indéniable à utiliser par les professeurs de tamazight!

    À méditer: La photo de la fin, qui symbolise la rencontre au grand jour du couple, donc de l'amour, me semble être prise en pays étranger...

    Toute une symbolique: l'amour est-il condamné à l'exil lui aussi?

    À voir, à encourager, Zimu est un novateur!

    Louisa


    _________________
    «Je cherche des géants et je ne trouve que des hommes, me disait jadis une amie.» Le Deuxième Sexe. Simone de Beauvoir.
    Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

    Message le Lun 12 Nov - 10:36 par Tirga mxallfa

    "Yya-d m ad teddudh " (=viens avec moi...) est un hymne à l'amour.. c'est une nouvelle façon de dire la vérité toute crue : L'AMOUR n'existe pas dans notre société ou, s'il existe, c'est en cachette, comme le dit si bien Zimu : "Imazighen-agi hemmlen kan s tufra" !
    Bravo Zimu et bravo Louisa !
    avatar

    Message le Mar 27 Nov - 16:09 par louisa

    A Tirga d wiyadh,

    Je suis tombée sur cette vidéo de Zimu, dans une très belle adaptation kabyle de la célèbre chanson Le Métèque, de Georges Moustaki.



    http://beta.dailymotion.com/group/76847

    Bravo Zimu, continue!

    Je suis ravie de voir que le mot «acawrar», vulgarisé par le non moins talentueux Ali Amran, s'impose!

    Vive la jeunesse kabyle, let's go!


    Louisa

    @Tirga mxalfa: ton pseudo m'a fait pensé à une citation de Conficius qui dit quelque chose comme: On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter.
    tikwal, yelha a d fghent tirga mxalfa....

    Message le Dim 23 Déc - 14:13 par Tirga mxallfa

    C'est vrai Louiza, tikwal yelha ad ffghent tirga mxallfa, mais tikwal kan !!
    A propos de tirga ou les rêves, mon rêve à moi est de pouvoir vivre pour de vrai ce que dit la chanson "Yya-d m'ad teddudh" de Zimu : Vivre son amour en toute liberté dans un village kabyle sans honte et sans peur.. voila targit-iw..

    Message le Jeu 27 Déc - 2:39 par windejjatmeziant

    Azul si Paris a Luiz!

    je souhaiterais voir zimu chanter iyad ma ttedud' ussan agi?

    :-)

    a win yeddan gher imghad'en.... yessef-qed' ghef widak n zik.

    tu-3er tassa ticki tessemlel widak t-h'emmel.

    ar timlilit ghur at ghovri!

    W.
    avatar

    Message le Jeu 27 Déc - 15:49 par louisa

    @Tirga: Il est des circonstances qui nous acculent à la circonspection, voire à la lassitude. Ce mois de décembre m'a apporté son lôt de déception, celle de voir ceux qu'on respecte se compromettre. Et je me suis remise à lire Kundera, Le livre du rire et de l'oubli.

    «Il suffisait de si peu, de si infiniment peu, pour se retrouver de l’autre côté de la frontière au-delà de laquelle rien n’avait de sens : l’amour, les convictions, la foi, l’Histoire. Tout le mystère de la vie humaine tenait au fait qu’elle se déroule à proximité immédiate et même au contact direct de cette frontière, qu’elle n’en est pas séparée par des kilomètres, mais à peine par un millimètre».

    Mais comme dit le philosophe Jaspers, l'homme est un être en élan. Alors, je me projette encore...

    L'essentiel n'est pas tant l'espoir, mais le désir...«Ce n'est pas l'espoir qui fait vivre, mais le désir».

    @Win: fares widak t'hemledh...ma temlil tassa d wa itirew, hellun lejruh...

    a wiyaghd les photos l'paris...

    Lwiza

    Message le Dim 30 Déc - 6:03 par Tirga mxallfa

    Moi je suis entrain de lire "L'archéologie du chaos (amoureux)" de M. Benfodil.. je l'aime bien.. Juste avant celui-là, j'ai lu "Festin de mensonge" de A. Zaoui.. je te le recommande vivement..

    Message  par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 3:10