Yessis n Teryel

Amuggar n Teqbayliyin - Forum des femmes kabyles


    La Kahina

    Partagez

    carlos

    Nombre de messages : 8
    Date d'inscription : 26/09/2007
    16112007

    La Kahina

    Message par carlos

    Je voudrais savoir l'avis des membres du forum à propos du livre de Gisele Halimi, à propos du portrait de la reine berbère qu'on y donne. Etant donné que la conversion pesos/euros est chere, je voudrais en savoir plus avant de commander le roman.
    Amical salut à tous.
    Carlos
    Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

    avatar

    Message le Dim 18 Nov - 19:08 par louisa

    Salut Carlos,

    Désolée de ne pouvoir te renseigner, je ne l'ai pas encore lu.

    De ce que j'avais déjà lu comme commentaires de lecteurs amazighs, ils étaient plutôt mécontents quant au caractère très partial de l'auteure qui aurait insisté sur l'appartenance à la judaité de la Kahina, en occultant son ancrage berbère.

    Mais je ne peux me prononcer plus que ça...attends que je le lise, si tu veux mon avis, mais je ne peux te dire quand : )))

    Pour le «tatouage» sur le visage de la jeune femme, il s'agit du signe Aza, emblématique de l'appartenance berbère.

    La photo représente une jeune manifestante lors de ce qui est appelé le Printemps noir 2001, durant lequel 127 émeutiers kabyles ont été assassinés par les gendarmes algériens. C'est pour cela que la jeune femme porte un ruban noir, en guise de deuil...


    Parle-nous un peu de l'Argentine, on apprendra un peu plus sur toi...

    Louisa

    PS/Ansuf= bienvenue
    Azul= salut

    Message le Jeu 29 Nov - 17:56 par carlos

    Un peu sur l'Argentine
    Nous sommes un tas d'immigrants et fils d'immigrants dans un pays soupeuplé. L'Argentine de l'independance n'existe plus, les noirs sont morts pendant les guerres civiles et celles de l'independance, les indiens exterminés, les creoles dilués dans la vague immigratoire du XIX siecle. Nous cherchons une nouvelle identité. Comparés à l'Algerie, nou n'avons pas le pasée arabe, kabyle ou romain. Nous sommes à la peripherie en quete d'identité. Ca fait de nous des gens à la fois cosmopolites et deracinés partout, exception faite des vieilles familles patrices. Une serie de dictatures militaires et democraties guignoles parait s'avoir arreté en 1983. On est à la fois vieux de 200 ans et des enfants encore.
    Peut-etre nous avons des bons valeurs et je vous en parlerai une autre fois.
    A bientot
    Carlos

    Message le Ven 30 Nov - 10:11 par windejjatmeziant

    Bonjour Carlos,

    pourtant borges vous a propose' une formule toute faite a travers le recogimiento.

    Borges traversed through the vast landscapes of the world and the mind,
    living a life of what he called “recogimiento” (an untranslatable word that
    expresses acceptance and living in perfect harmony with solitude and
    nurturing the self through the soul
    ).( http://www.se7enmagazine.org/culture/culture_07.htm )

    une facon de vivre qui m a toujours marque' depuis que j ai lu dreamtigers de Borges....

    cela nous eloigne d une femme geante (kahina) mais nous rapproche d un autre tout aussi geant (borges). Peut etre dans un autre thread...

    que la paix et la prosperite s etablissent en Argentine.

    W.

    Message  par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 3:16