Yessis n Teryel

Amuggar n Teqbayliyin - Forum des femmes kabyles


    Les relents de la barbarie

    Partagez

    Admin
    Admin

    Nombre de messages : 21
    Date d'inscription : 17/10/2006
    30052008

    Les relents de la barbarie

    Message par Admin

    Le journal français Libération vient de rapporter une affaire judiciaire pour le moins inusitée.



    Un jeune ingénieur, né et élevé en France, «musulman modéré» tient à préciser son avocat, demande l’annulation de son mariage parce que la jeune mariée avait menti sur sa virginité.



    La répudiation ne se fait pas dans la discrétion, non!

    « La nuit de noces, le marié découvre que son épouse a menti. Au bout de quelques heures, il débarque au milieu des invités qui sirotent un dernier jus. Il n’a pas de drap taché de sang à exhiber. Son père ramène immédiatement Y, sa belle-fille, chez ses parents.» lit-on sur le site Internet du journal.



    http://www.liberation.fr/actualite/societe/328802.FR.php



    Le malheureux époux ne s’arrête pas là. Le lendemain même de la cérémonie de mariage, il va devant la justice pour demander l’annulation du mariage : « X, lui, voulait non seulement rompre, mais surtout effacer cette union. “Faire comme s’il n’y avait jamais rien eu”.»



    Il ne demande pas le divorce, non! Cela laisserait pour la jeune fille une porte de sortie, elle sauverait sa peau. Il veut l’anéantir, la mettre définitivement au ban de cette «communauté de bigots». Il veut lui faire porter l’étoile jaune pour les restants de sa vie! Une façon de la marquer au fer rouge: qahba (putain)!



    Le jeune époux est un «musulman modéré»! Imaginez s’il était modérément …extrémiste!



    Et le juge qui se précipite d’annuler le mariage, conclu «sous l’emprise d’une erreur objective».



    Drôle de civilisation où il est plus facile d’annuler un mariage que de simples contrats conclus avec des fournisseurs de services véreux!



    Comment les féministes, les intellectuelles et les intellectuels occidentaux peuvent-ils se boucher le nez devants des relents barbares si puissants!?



    Faisons du bruit autour de cette affaire!

    Louisa
    Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

    avatar

    Message le Sam 31 Mai - 10:32 par louisa

    Azul,


    La réaction salutaire d'Elisabeth Badinter:


    http://www.fdesouche.com/?p=3431


    Divorce, virginité, islam : Elisabeth Badinter
    Posté le 30 May 2008 | Auteur : bds

    Elisabeth Badinter, philosophe et écrivain, dit avoir “honte” de la justice française après la décision du tribunal de grande instance de Lille d’annuler une union pour “erreur sur les qualités essentielles du conjoint”. L’épouse avait menti sur sa virginité.

    Cette décision du TGI de Lille a fait bondir Elisabeth Badinter. “Je suis ulcérée par la décision du tribunal d’accepter de juger ça parce que la sexualité des femmes est une affaire privée et libre en France, absolument libre”, a-t-elle déclaré. “Ça aboutit tout simplement à faire courir nombre de jeunes filles musulmanes dans les hôpitaux pour se faire refaire l’hymen. Au lieu de défendre les femmes, le tribunal accentue la pression sur elles”. (source)

    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20080529.OBS6164/mariage_annule_pour_mensonge__badinter_ulceree.html

    —————————————
    Les condamnations ont également fusé de toute part. Féministes, médecins, politiques, tous ont jugé « choquante » la décision du tribunal de Lille. Un déferlement de réactions indignées contre cette décision mais aussi contre cette pratique culturelle musulmane toujours bien vivace en France, qui oblige les femmes à arriver vierges au mariage. (source)

    http://www.leparisien.fr/home/info/vivremieux/articles/TOLLE-APRES-L-ANNULATION-D-UN-MARIAGE-POUR-NON-VIRGINITE_298533683

      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 23:51