Yessis n Teryel

Amuggar n Teqbayliyin - Forum des femmes kabyles


    Nouvel album ‘’ akhdighthant akhdnantiy ‘’Cheikh AMIROUCHE

    Partagez

    allouchehakim

    Masculin Nombre de messages : 56
    Age : 44
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 11/02/2007
    19072008

    Nouvel album ‘’ akhdighthant akhdnantiy ‘’Cheikh AMIROUCHE

    Message par allouchehakim





    Nouvel album ‘’ akhdighthant akhdnantiy ‘’ de Cheikh AMIROUCHE :

    Cheikh Amirouche est un chanteur kabyle originaire d’Ighil Ali, région d'Ath Aâbbas. Aîné d’une famille de huit enfants, né en 1964, il acquit le sens des responsabilités très tôt. D’ores et déjà, à l’âge de dix sept ans, il prit son destin en main pour exercer le métier d’instituteur. Quant à la poésie, il l’avait en lui. Effectivement, ce don se transmettait dans sa famille de génération en une génération. Autrefois, déjà, sa grand-mère paternelle Lala Yamina t’waâiche, femme de caractère et de forte personnalité était connue pour sa poésie, son humour et sa manière d’être unique. A titre d’anecdote, un jour de fête de l’Aïd, elle reçut en cadeaux deux paires de chaussures de la part de deux de ses enfants. Elle était embarrassée de choisir entre les deux car elle avait peur de créer de la jalousie. De ce fait, elle décida, avec beaucoup de fierté de porter une chaussure de chaque paire. Avec humour et équité elle fit plaisir à ses deux fils.

    Le père d’Amirouche, Bencherif Madjid, est connu pour son expression célèbre « Ahya Zemani ! » (Ô, temps !). C’est également un vrai poète, toutefois méconnu y compris par son propre entourage. Il a écrit dans les années quatre vingt un recueil de poèmes à ce jour inédit.
    Avec dignité, cette famille, dans laquelle régnait l’amour, luttait tant bien que mal avec le quotidien. En d’autres termes, vivait dans un contexte à la fois confus et affectueux. Certainement, la poésie et la musique étaient comme des refuges et des panacées créatrices d’espoir.

    Cheikh Amirouche, habité par ces deux passions dès son plus jeune âge, débuta sa carrière artistique en animant des fêtes dans son village natal. Très à l’aise sur scène et jouant avec art avec sa mandoline, il rendait fréquemment hommage avec humilité aux grands maitres de la chanson kabyle et revisitait ainsi, à l’occasion de ces joyeuses soirées des répertoires divers et variés. Sa grande sensibilité faisait de lui un artiste d’une fragilité très attachante, source d’inspiration pour écrire ses paroles émouvante et composer sa musique. La thématique de ses chansons traite principalement de l’Amour avec ses joies et ses déceptions. En effet, dans Tayriw tamzwarut, il se confesse à son premier Amour. De ce coup de foudre, toute sa jeunesse a subi des conséquences douloureuses. Dans sa chanson « Tuzyint gwalen » le chanteur rend hommage avec admiration à la femme kabyle en décrivant son charme et sa beauté. Maltiyid Wara lumugh est une morale digne et précieuse tirée de son expérience personnelle. Sa douce voix nourrit tendrement les sentiments et apaise les esprits avec beaucoup de philosophie. Sans doute, il confirme son statut de cheikh grâce à sa patience et sa persévérance. Sa vision authentique lui a permis d’emprunter constamment le chemin de la modestie aussi bien dans le quotidien que dans le monde artistique. Certes, il est tout à fait légitime de chercher le pourquoi du surnom « Cheikh » alors qu’il est dans la force de l’âge. Après un parcours éprouvant, ce statut, attribué par son public, est une forme de reconnaissance : il est inéluctablement l’un des précurseurs qui a énormément apporté à notre culture en s’engageant très tôt haut et fort en tant qu’artiste chanteur. En effet, il faut reconnaître que dans certaine famille, à une époque pas si lointaine, danser ou chanter notamment en public, était un grand tabou. Pour preuve, on peut bien tenter d’énumérer en vain de vieux chanteurs dans toute la région : il n’y en a pas vraiment. Mise à part évidement notre diva Taos AMROUCHE qui est un cas exceptionnel et vraiment atypique.

    En écoutant les six nouveaux titres (01- Akhdighthant akhdnantiy 02-Tayriw tamzwarut 03-Aka it daru dwi Tsamnan 04-Maltiyid Wara lumugh 05-Tuzyint gwalen 06-Instrumental) l’auditeur se laisse naturellement bercé par l’air envoutant des refrains assemblés en harmonie avec la profondeur des sens et la sagesse des mots.

    Pour la production de son album et ses clips vidéo sublimes, notre artiste a collaboré avec des artistes expérimentés : Frères TURKEY, Mourad ZIDI, Djamel DADACHE et Samir HADDAD. Les magnifiques prises de vues ont été réalisées dans cette belle région en période de printemps où la nature est généreuse et radieuse. Incontestablement, Cheikh Amirouche rajoute une touche originale par sa présence et son charisme émanant de son authenticité. Il saisi aussitôt l’âme du public pour le combler.

    Dans cet album audiovisuel, notre artiste a donné le meilleur de lui-même et y a mis beaucoup d’énergie et surtout de cœur. Que dire de plus si ce n’est tout simplement : « Quel don inouï ! ».
    L’environnement où Cheikh Amirouche a toujours vécu se distingue par une nature aride et un quotidien souvent rude, cependant il nous a agréablement surpris et emportés très loin comme dans un conte à travers des paysages féeriques et magiques. Grâce à son talent, il inscrit son œuvre honorablement comme une fierté à un lieu hautement symbolique notamment pour la culture kabyle, en l’occurrence Ighil Ali.

    Hakim ALLOUCHE

    Remerciement:
    En attendant de partager avec vous l’un de ces magnifiques clips vidéo, que je mettrai en ligne prochainement, Je tiens à saluer au passage toute l’équipe de la réalisation notamment notre ami Samir HADDAD pour sa participation et son encouragement. Je tiens à remercier vivement le frère de notre artiste, Farid BENCHERIF, de m’avoir transmis précieusement le DVD. Quel beau cadeau ! Je suis vraiment touché.

    Mes salutations fraternelles à toutes et à tous.
    A bientôt Wink !
    Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

    Message le Mar 22 Juil - 4:24 par allouchehakim

    Clip vidéo "Maltiyid wara lumagh" de Cheikh AMIROUCHE:
    Bonjour tout le monde,
    Comme promis, je suis ravi de partager avec vous l’un des clips vidéo sublime intitulé "Maltiyid wara lumagh" de notre artiste chanteur Cheikh AMIROUCHE.
    Vous pouvez le visualiser sur le lien suivant :
    http://www.dailymotion.com/Tamurtiw/video/10427469/


    Bonne appréciation ! Wink

    Message le Mar 5 Aoû - 16:01 par allouchehakim

    Poème de Farid BENCHERIF :

    Farid BENCHERIF sur la voie de son frère aîné, le chanteur Cheikh AMIROUCHE.
    Il nous tient la main pour nous offrir généreusement la clef de son âme : « Tayri » « Amour ». Quel merveilleux cadeau ! Il nous fait voyager ainsi avec don et art dans l’univers de sa poèsie. Je dédie ce poème à toutes les Yessis n Teryel. Bonne appréciation !

    Cliquez sur le lien suivant:

    http://www.dailymotion.com/Tamurtiw/video/10674823/

    Message le Ven 21 Nov - 19:55 par allouchehakim

    Nouvel album de Cheikh Amirouche succès 2008/2009« Youfkgam oufroukh » :
    Bencherif Amirouche connu sous le nom de scène Cheikh Amirouche vient d’enregistrer son deuxième album succès 2008/2009 intitulé « Youfkgam oufroukh ». Les six titres (1-Youfgam oufroukh 2-Winirouhen youghaled 3-Anda thel Thefrat 4-Daghyoughen 5- Cheikh Amokrane (Hommage à cheikh El Hasnaoui) 6- Ataya Ounebdu) traitent de thématiques riches et diverses.

    D’emblée dans la première chanson de l’album, l’artiste récite un poème lyrique « Asfrou » en chantonnant un « Ahiha » dont l’air est inspiré du répertoire des chants traditionnels kabyles. Il confie avec mélancolie un amour transformé au fil du temps en une douleur monstrueuse. Sa souffrance amère exprimée poétiquement par des métaphores puissantes laisse l’auditeur vivre des moments bouleversants. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne se ménage point. C’est une expérience cruelle où l’auteur nous guide dans un voyage intérieur en touchant de plus près son univers avec sensibilité et grande pudeur. Sa mandole vibre avec une touche musicale originale. C’est un style populaire apprécié par les anciennes générations et les nouvelles : le Chaâbi. Il est également intéressant de noter que le poète qualifie son propre amour de « Teryel », personnage du conte transmis de génération en génération dans la culture kabyle. Comme l’indique si bien le titre de l’album, le poète se sent comme un oiseau s’échappant du piège et décide dès lors de gazouiller la mélodie de son histoire authentique.
    Dans le titre « Anda thel thifrat », Cheikh amirouche pose la problématique de l’avenir de la liberté d’expression et de la justice des algériens qui ont vécus des années sinistres. Son espérance est que le peuple algérien puisse retrouver enfin l’éclaircie après les mauvais temps vécu. Il souligne avec insistance et urgence de l’apport de la rébellion du peuple kabyle dans l’histoire d’Algérie est plus que jamais à prendre en compte. Il met en garde des forces du mal et obscures en ayant confiance au peuple qui peut se soulever à tout moment comme un océan furieux pour mettre fin à l’injustice. Sa chanson délivre un message dont l’objet est à ce que le peuple algérien puisse vivre dans une Algérie meilleure en fredonnant des refrains avec ferveur afin de vivre dans la liberté et dans la justice. Dans ces deux chansons Anda thel Thefrat 4-Daghyoughen, il met en avant avec une vision nationale qui nécessite l’union pour vivre le rêve de la paix. Dans les paroles la part de l’engagement du poète pour la cause berbère est essentielle car il est avant tout kabyle.
    Dans la chanson «cheikh amokrane », l’auteur rend hommage à l’une des figures emblématique de la chanson algérienne : Cheikh El Hassnaoui.

    Revisiter ce répertoire d’une qualité mythique représente un témoignage sincère de reconnaissance et d’humilité envers une génération de maître qui ont apporté énormément à la culture algérienne. Et pourtant, souvent à l’image de Cheikh El Hassnaoui, malgré la qualité de son œuvre, il décède malheureusement dans l’anonymat. La prospection de cette œuvre est une manière de faire passer le relais aux futures générations en décryptant quelques secrets de l’art de Chaâbi et surtout en la sauvant des affres de l’oubli. Par ailleurs, en plus de la qualité musicale de cette chanson, ce choix est fait dans une démarche spirituelle et d’humilité envers ces maîtres anciens où on trouve à travers leurs œuvres de la sagesse comme solutions à de nombreuses problématiques actuelles.
    Les thématiques abordées dans les six titres de cet album sont complémentaires. Certes le sujet n’est pas nouveau. Cependant, On se dit qu’il y a sans doute une approche constructive consistant à progresser de l’introspection de son expérience intime vers une vision d’ensemble où le chanteur pose les bonnes questions que vit le peuple algérien et apporte poétiquement des réponses lucides. Il laisse chez l’auditeur un sentiment sombre et triste dès la première chanson. Il draine l’âme pour toucher le fond par sa poésie lyrique. Et puis, d’un refrain à un autre la tristesse se dissipe au fur et mesure d’écoute des titres pour retrouver un sentiment gai et joyeux des fêtes d’été qui donne aussitôt envie de danser sur le dernier morceau. On retrouve naturellement des sensations des notes et des mots qui excitent l’ouïe agréablement, souvenir de la terre natale. N’est ce pas le pouvoir et le talent de l’artiste !
    Pour conclure on ne peut que féliciter l’auteur en lui disant Chapeau bas d’avoir pu nous combler avec deux albums dans la même année. En effet, Cheikh Amirouche a réussi à surmonter aux difficultés auxquelles les artistes chanteurs sont souvent confrontées afin de mettre un produit de qualité sur le marché. II parvient honorablement à faire de cette année 2008/2009 fructueuse et créatrice. Longue vie à ces deux albums avec beaucoup de succès !
    Pour visualiser le clip, cliquer sur le lien suivant:

    http://www.dailymotion.com/Tamurtiw/video/12565538/

    Message  par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Juin - 9:34