Yessis n Teryel

Amuggar n Teqbayliyin - Forum des femmes kabyles


    Vieillissement et immigration: cas des femmes kabyles en Fra

    Partagez
    avatar
    louisa
    Admin

    Nombre de messages : 262
    Date d'inscription : 02/01/2007
    07092008

    Vieillissement et immigration: cas des femmes kabyles en Fra

    Message par louisa

    Azul,


    Un article consacré au vieillissement des femmes kabyles en France, trouvé sur le blog de Sinistri. Un blog qui vaut vraiment le détour de part la richesse de son contenu. Une vraie mine d'or(j'en ai déjà parlé, je crois. Mais le blog mérite que je radote!)!!!!

    L'article ICI

    Le Blog ICI

    Bonne lecture et agréable et féconde navigation!

    L.


    _________________
    «Je cherche des géants et je ne trouve que des hommes, me disait jadis une amie.» Le Deuxième Sexe. Simone de Beauvoir.
    Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

    avatar

    Message le Mer 10 Déc - 20:27 par louisa

    Un autre livre à lire sur google: ici

    Pas encore lu, mais l'avant-propos m'a irritée.

    L.

    Message le Jeu 18 Déc - 6:37 par Invité

    Qu'est ce qui est irritant?

    Karim
    avatar

    Message le Ven 19 Déc - 8:23 par louisa

    Karim a écrit:Qu'est ce qui est irritant?

    Karim

    Azul Karim, ak,

    L'objectif de cette recherche, car il s'agit d'une «recherche» selon les propres mots de l'auteure, est d'étudier la réalité de la femme algérienne dans l'exil et sa transition. L'étude de sa progéniture fait également partie de cette étude.

    Ce sont là presque mot pour mot les propos écrits par l'auteure.

    J'ai déjà du mal à accepter, d'un point de vue purement de crédibilité scientifique, l'atteinte de pareil objectif, démesurément ambitieux, dans le cadre d'une recherche.

    D'autre part, au niveau même des «concepts». Comment peut-on parler de femme algérienne lorsqu'on admet d'emblée qu'il y a un féminin pluriel, pis encore, une spécificité kabyle.

    Il faut dire que Laura Mouzaia (une docteure en anthropologie) reconduit un flou, pour ne pas dire un amateurisme scientifique, quand il s'agit d'étudier «les Algériennes», flou qu'on retouve même chez les meilleures de nos chercheuses: Tassadit Yacine, Camille Lacoste-Dujardins. Un flou, certes, qui obéit à d'autres considérations que scientifiques.

    Aussi, parler de l'immuabilité de la société kabyle, en reconduisant le vieux refrain bourdieusien de l'opposition dedans-dehors, est tout simplement risible pour une «recherche» produite en ces années 2000!

    Mais la cerise sur le gateau, c'est quand Laura Mouzaia situe la culture kabyle dans l'aire arabo-musulmane....

    Bref, je lirai d'abord...

    L.

    Message le Ven 19 Déc - 10:25 par Invité

    J'essairai un jour de lire ce livre (pas sur Google) mais "l'immuabilite" de la kabylie et le fait que l'auteure annonce tout de suite que tout ce qu'elle a dire a ce sujet vient de chez Bourdieu ne m'ont pas rassure quant a la qualite du travail. Je dois avouer que je n'ai pas encore eu l'occasion de lire Bourdieu au sujet de la kabylie (a part des extraits) mais l'idee de se fier entierement a une seule source est plutot suspecte.

    Je ne suis pas tres au fait de ce qui se fait dans le monde academique a ce sujet, mais est ce que quelqu'un a reussi a mettre un peu d'ordre methodologique dans l'imbroglio arabe/islam/kabyle/berbere (ou faut-il chercher en dehors du monde academique) ?

    Message  par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 3:12