Yessis n Teryel

Amuggar n Teqbayliyin - Forum des femmes kabyles


    Tala Gadda

    Partagez

    allouchehakim

    Masculin Nombre de messages : 56
    Age : 44
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 11/02/2007
    16042010

    Tala Gadda

    Message par allouchehakim

    Bonjour à nos ami(e)s du site,

    Tala Gadda:

    Tala Gadda est une fontaine située en bas du village d’Ighil Ali en Kabylie. Autrefois, la source d’eau potable au village (fontaine, cours d’eau, puits,..) était le lieu d’échange, de discussions et parfois de conflits. Particulièrement, la source reste comme un symbole et une image de rencontre des femmes kabyles rurales dans le passé. D’une manière générale, tout le monde se retrouvait pour s’alimenter en eau, abreuver les animaux, laver le linge, … Le besoin d’aller à la source était avant tout vital. L’une des causes principale du changement radical de mode de vie au village, après l’indépendance, est certainement l’arrivée de l’eau courante dans les maisons. Cette introduction a fait perdre le rôle majeur de sociabilité des sources d’eau au point où certaines fontaines ont complètement disparu. Aujourd’hui, l’étude de la mémoire de ces sources est plus qu’urgent car elles sont à préserver comme patrimoine rural très précieux. Dans ce modeste travail de vidéo, après une ballade dans le paysage de la région, Tala Gadda, est à la fois source d’eau rafraîchissante et source d’inspiration pour réaliser quelques prises de vue afin d’arroser les âmes profondément assoiffées et nostalgiques. Quitter une fontaine si magique est semblable à une séparation émouvante avec un être cher dont on a tout le mal du monde pour lui dire : « Adieu, l’Ami ! ».

    Cliquer sur le lien:
    http://www.dailymotion.com/video/xcz6qs_fontaine-a-ighil-ali-tala-gadda-adi_webcam




    Remerciements :
    Au nom de toute notre équipe, je profite au passage pour saluer chaleureusement notre instituteur M. Louis Raynier et le remercier vivement pour ses contributions poétiques et sublimes sur notre site. Un grand Merci, également à mon amie, Shanti, d’avoir accepté d’interpréter le poème « Adieu, l’Ami » écrit par F. K 1968, extrait du message intitulé « à la recherche de mes anciens élèves » de M. Louis Raynier.
    Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking


      La date/heure actuelle est Mar 19 Sep - 5:31